Un Certain Vendredi 13 .... ou Vendredi 4?

Publié le par Jacques de Molay

Vendredi 13 Octobre 1307, Philippe le Bel fait arrêter les Chevaliers du Temple, ainsi que leur Grand Maître Jacques de Molay sous l’accusation de blasphème.

Vendredi 4 Décembre 2009, 702 ans après l’événement qui a mis un terme définitif aux Lumières médiévales, le Grand Maître de la GLNF tente de faire arrêter « des mutins » pour avoir osé lire un manifeste dénonçant les agissements pour le moins étranges des chefs de l’Obédience, et que ceux-ci considèrent comme un blasphème.

Il est amusant de tenter un parallèle entre ces deux événements.

Le Roi de France, ne tolère pas la puissance de l’Ordre, et surtout est mortifié de lui être dépendant, ne serait-ce que financièrement. Il veut régner en seul potentat sur ce royaume qui n’existe que par la volonté de ses vassaux. Philippe, par tromperie et vilainie, à la veille de cette funeste journée, honore Jacques de Molay en lui demandant d’être le parrain de sa fille lors d’une fastueuse cérémonie. Le Roi a fait des dépenses somptuaires avec l’or que l’Ordre lui prêtait.

Mais rien de tout cela n’a un quelconque rapport avec la GLNF ! Le GM pense avoir hérité d’une structure totalement dédiée à son prestige et à la promotion de sa gloire personnelle. Il vit grâce aux « cotisations » de ses serfs, corvéables à merci, qu’il ne daigne même pas devoir consulter, en particulier pour les décisions les plus anodines : changer la durée de son mandat, acheter des biens immobiliers luxueux, créer des Loges d’excellence à la légitimité initiatique plus que contestable, nommer et défaire ceux qui ont servi l’Obédience avec fidélité, démettre la Commission des Affaires Intérieures qui semble avoir osé suggérer des avis contraires à ceux du Souverain et surtout vouloir de façon fallacieuse sembler confondre une Obédience au seul pouvoir administratif avec un Ordre dont l’héritage spirituel et initiatique lui vient de la Tradition Primordiale.

Jacques de Molay fut brulé pour avoir été relaps, consécutivement au reniement de ses aveux extorqués sous la torture.

Nos GMP « répudiés » devront-ils, devant une "Commission de Conciliation", qui semble n’en avoir que le nom, se montrer également la corde au cou et face contre terre ?

Mais où se cache donc Nogaret ? Quand le Roi déclare de façon fort péremptoire devant un parterre de vassaux serviles : « comme si quelque chose de sacré émanait de ma personne» dans la bonne ville de Tours... Qui va pouvoir porter, face à Notre-Dame, la malédiction qui va s’abattre à n’en pas douter sur celui qui pense que le Monde entier lui doit respect en dépit des règles ancestrales les plus élémentaires de notre Fraternité ?

Saint Bernard ! Réveilles-toi !

Templarsign[1]

Publié dans Généralités

Commenter cet article