Comment Philippe Le Bel trompa Jacques de Molay...

Publié le par Jacques de Molay

Le Mercredi 11 Octobre 1304, Jacques de Molay présent à Paris, et ayant eu connaissance des rumeurs qui laissaient entendre que l’Ordre du Temple serait prochainement en butte à la vindicte royale, se vit inviter au baptême de la fille de Philippe le Bel, en tant que parrain.

Le Roi l’honora et s’évertua à le sécuriser, alors que l’ordonnance d’arrestation était signée près d’un mois auparavant.

Le Roi accédait à toutes ses demandes et lui promettait de nombreux aménagements dans la gestion du royaume, et Jacques de Molay en vint, de façon fort imprudente, à penser que son royal débiteur avait compris et allait cesser ses dépenses intolérables et incompatibles avec une saine gestion du royaume et le respect de ses sujets.

Que nenni ! Le fameux Vendredi 13 Octobre 1307, Philippe le Bel fit arrêter le Grand Maître qui, lui, avait été dûment élu, et le fit jeter au cachot.

Bien sot celui qui reçois des promesses, elle n’engagent que celui qui y croit.

Tout événement récent ou passé ne saurait être associé à cette histoire vieille de plus 7 siècles !

Fluctuat nec mergitur

Publié dans Généralités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JP 20/05/2010 22:23


Tu te réveilles ?


lilas 20/05/2010 21:46


Tu dors ???


JP 04/05/2010 14:49


Je suis stupéfait du soutien apporté par la rue deVilliers à FS
C'est à peine croyable