L'age des Commanderies est-il venu ?

Publié le par Jacques de Molay

Une fois refroidies les cendres du bucher dressé sur l'Ile aux Juifs (devenue depuis l'Ile du Vert Galant), les Chevaliers du Temple, sous la pression des événements "politiques" fomentés contre eux par Philippe le Bel et son séide Nogaret (toutes ressemblances avec des personnes vivantes ou ayant vécu ne seraient que totalement fortuites), ont du s'enfouir dans l'anonymat sans renier aucune de leurs croyances, aucun de leurs rituels ni aucune de leurs Traditions.

Les uns voguèrent vers l'Ecosse, d'autres vers d'autres horizons où ils mirent leur épée au service du Bien et du Juste. L'Ordre semble s'être enseveli en Espagne d'une part, au sein de l'Ordre de Calatrava et au Portugal dans l'Ordre militaire de la Milice du Christ placé sous la règle de Calatrava. 

L'heure est-elle venue que nos Loges, à l'image des Commanderies qui sous la direction occulte de Bertrand du Guesclin, osent franchir les frontières, que les Frères cherchent la régularité au sein de Loges étrangères afin que les dictats des "dirigeants" actuels de la GLNF ne les entrâvent pas dans leur volonté de pratiquer ce pourquoi ils ont consacré une partie de leur vie, à savoir l'Amour de leurs Frères pour le bien-être futur de l'humanité?

Tels les Chevaliers de l'Ordre du Temple qui allèrent combattre sur la lande aux côté de Robert le Bruce, osons en toute humilité nous réfugier dans des Obédiences pratiquant la Fraternité sincère et véritable.

Nous aurons ainsi tout le temps de rebâtir de l'extérieur des frontières une Obédience régulière sur le territoire français définitivement lavée de toutes ces tâches qui l'assombrissent actuellement. Il suffit de visiter des Loges Anglaises, Belges, Luxembourgoises, Allemandes, Italiennes, Espagnoles, Suisses, Andoraines voire Américaines, et s'y affilier pour éviter "la chasse aux sorcières" qui semble se dessiner. Il est important que les Frères, qui ne veulent aucunement la disparition de la GLNF mais sa reconversion en une Grande Loge respectable et respectée, gardent leur régularité et la conforte sous d'autres cieux.

Apprentis, Compagnons et Maîtres, l'heure est peut-être venue d'embarquer sur les nefs de la flotte du Temple et de cingler en emportant notre viatique initiatique que nous avons le Devoir de protéger et de transmettre sans l'altérer.

La colombe a roucoulé sur le toit de l’étable, à cet instant, le corbeau croasse au sommet de la croix : l’œuvre est achevée !

Mon Dieu, Mon Dieu ! Pourquoi m’avez-vous abandonné ?

Publié dans Obédienciel

Commenter cet article

jean moutet 31/01/2010 18:36


... vous avez aussi la possibilité de demander l'hospitalité dans les temples des autre obédiences ( françaises), où vous pourrez transférer vos loges provisoirement avec les apprentis et
compagnons qui voudront vous suivre ... pour mener la résistance et le combat de l'extérieur contre les usurpateurs !!!

fraternellement
J.M. (gldf)


Turcopolier 25/01/2010 01:41


Pour ceux qui sont des Maîtress avertis c'est effectivement une des solutions possibles et même celle qui paraît la plus élégante. Cela fait longtemps que j'y pense. Mais je me heurte à une
difficulté que je ne sais résoudre : que faire avec nos apprentis et nos compagnons ? Comment pourront-ils continuer-ils leur progression ?
Il est évident que le transport physique à l'étranger ne sera pas possible pour tous. Je reste donc très perplexe.